Argent, or ou platine: la question du matériau

Les flûtistes ont-ils donc perdu la raison?

 

Au début de l'ère des flûtes en métal et jusqu'au milieu du XXe siècle, même les flûtistes les meilleurs et les plus exigeants se contentaient d'instruments en argent, voire en maillechort. Aujourd'hui, la plupart des professionnels et de nombreux étudiants jouent des flûtes en or, et ceux qui ne peuvent pas s'offrir un tel instrument en rêvent. Nombreux d'ailleurs sont ceux qui croient vraiment en avoir besoin. Plus absurde encore: Je connais même des amateurs - de très médiocres - qui possèdent des flûtes en 14 carats...

 

Et puisque la bêtise n'a pas de limites, on devait bien un jour en arriver là: La mode depuis quelques années est aux flûtes en or 24 carats... Un fabricant japonais propose un modèle (la mécanique n'est disponible au maximum qu'en 18 carats) à 100.000 € !

Fûtes en maillechort argenté, argent, argent plaqué-platine, or 9, 14 et 24 carats, et platine.
Fûtes en maillechort argenté, argent, argent plaqué-platine, or 9, 14 et 24 carats, et platine.

Le joueur lui-même est souvent trompé par ses sens et il est très difficile (est-ce seulement possible?) d'appréhender objectivement son propre son. Notre perception est influencée, entre autres, par la sensation du poids de l'instrument, ou par la manière dont les vibrations sont transmises du tube dans les mains. Ne parlons même pas des a priori et du fétichisme liés aux métaux précieux... Ainsi, un flûtiste comparant des flûtes en différents alliages sera la plupart du temps sincèrement convaincu que celles en un métal plus dense ont un son plus riche. Mais, aussi fort qu'il y croie, cela ne voudra pas dire qu'une oreille extérieure pourra effectivement percevoir une différence, et encore moins que cette éventuelle différence soit due aux matériaux.

 

Ci-dessous, le lien vers la très-intéressante étude de Renate Linortner menée à l'université de Vienne (Universität für Musik und darstellende Kunst Wien, Institut für Wiener Klangstil) sur l'influence du matériau sur les qualités acoustiques d'une flûte. (Il n'existe malheureusement pas à ma connaissance de version française.)

 

Encore 2 petites anectodes...

 

Un célèbre luthier, dont les têtes sont jouées dans le monde entier par des flûtistes parmi les meilleurs, qui a lui-même commencé sa carrière comme flûtiste, jouant dans des orchestres de premier plan, me disait jouer lui-même (avec une tête en or de sa fabrication) une flûte en maillechort.

 

~ ~ ~

 


Un des meilleurs flûtistes du XXe siècle et ex-flûte-solo de l'Orchestre Philharmonique de Berlin participa un jour à l'expérience suivante: Dans les locaux d'un des plus grands fabricants japonais, il essaya tous les modèles devant les employés, qui ne savaient pas dans quel ordre. Ces derniers désignèrent comme le meilleur instrument la flûte la moins chère de leur gamme: une flûte en maillechort avec tête en argent.


~ ~ ~

 

A méditer...